Pour l’avenir de la Fonction publique et de ses agent(e)s!

L’importante journée d’action et de grève des agent-es du 9 mai dernier à l’appel des organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires et UNSA a permis de dénoncer le projet de loi de transformation de la Fonction publique lourd de conséquences négatives tant pour les agent-es que pour les usager-es. Les annonces récentes sur les 120 000 suppressions d’emploi qui ne seraient plus l’objectif du gouvernement et sur la mise en place d’une prime de précarité constituent des inflexions positives à mettre au compte de la large unité syndicale et de la mobilisation. Mais, sur l’essentiel du Lire la suite…

La FSU pour le droit à l’avortement!

Aux Etats Unis, les subventions aux centres de santé pratiquant les IVG ont été supprimées. Depuis le début de l’année, 14 Etats ont adopté des lois limitant l’accès à l’avortement. Le 14 mai, l’Etat de l’Alabama a voté l’interdiction formelle d’avorter même en cas de viol ou d’inceste : les médecins qui enfreindront cette loi seront davantage pénalisés que les violeurs. Ces choix politiques sont dramatiques pour les droits des femmes. Le retour à la clandestinité impliquera inéluctablement une hausse de la mortalité et, pour certaines, des conséquences graves sur leur santé physique. La FSU soutient les luttes des peuples et Lire la suite…

Interpellations abusives à Toulouse: le gouvernement doit faire respecter le droit à manifester

La FSU dénonce l’arrestation violente et abusive de deux de ses militants, Xavier Mouchard et Frédéric A, après une manifestation contre la loi Blanquer hier à Toulouse, alors même que ceux-ci venaient d’appeler à la dispersion de la manifestation. Aucune charge n’a été retenue contre eux ce qui était une évidence puisque ces interpellations arbitraires étaient totalement injustifiées. Après les violences subies par la FSU et ses militant-es lors de la manifestation du 1er mai à Paris, après l’arrestation abusive d’Olivier Sillam (également militant de la FSU) à Nice, aujourd’hui ces interpellations toutes aussi abusives à Toulouse, la FSU exprime Lire la suite…

La FSU mobilisée pour le service public d’éducation !

Alors que depuis des semaines de nombreuses mobilisations ont lieu un peu partout dans le pays pour dénoncer les réformes en cours et la loi dite Blanquer, la FSU se félicite de la manifestation d’aujourd’hui qui a réuni plus de 10 000 manifestant-es contre le projet de réforme de l’école de la confiance. C’est grâce à ces mobilisations que le gouvernement et des parlementaires ont déjà dû reculer : annonces du Président de la République sur les effectifs et la revalorisation des enseignant-es, retrait de l’amendement du sénat sur les EPSV… Mais la FSU continue de refuser le projet de loi Lire la suite…

Soutien de la FSU à Olivier Sillam

La FSU a appris avec indignation et consternation l’arrestation violente d’Olivier Sillam par les forces de l’ordre le 9 mai à Nice lors de la journée de mobilisation contre le projet de loi de la Fonction publique. Elle a apporté son soutien à Olivier Sillam dans cette épreuve et a suivi avec la plus grande vigilance, avec toutes et tous les militant-es mobilisé-es à Nice, sa garde à vue de 24 heures.Elle se félicite qu’il ait été libéré. Elle condamne les violences qu’il a subies lors de son interpellation, brutalité qui a donné lieu à 10 jours d’ITT.La FSU assure Lire la suite…

Lettre ouverte au 1er Ministre sur le déroulement du 1er mai à Paris

Monsieur le Premier MinistreEdouard PhilippeHôtel de Matignon57 rue de Varenne75700 Paris Les Lilas le 7 mai 2019 Monsieur le Premier Ministre, La FSU tient à vous faire part de son indignation sur la manière dont s’est déroulée la manifestation du 1er mai à Paris. Le 1er mai est une journée importante et symbolique pour les organisations syndicales. La journée internationale des travailleurs permet aux salarié-e-s mais aussi aux retraité-e-s et aux jeunes, d’exprimer leurs revendications. Cette année, alors qu’en province les manifestations, qui ont été massives, se sont globalement bien déroulées, ce ne fut pas le cas à Paris où Lire la suite…

Conférence de presse d’Emmanuel Macron: du flou et de nécessaires précisions

Si les annonces faites par le Président de la République comportent beaucoup d’imprécisions, il a par contre clairement confirmé son choix d’orientation politique et les transformations en cours. Les grandes questions posées par les mouvements sociaux actuels ne trouvent pas de réponses fortes notamment en ce qui concerne le pouvoir d’achat, le rétablissement de l’ISF, une transition écologique juste socialement… Certaines mesures annoncées se veulent des amorces de réponses au malaise social exprimé ces derniers mois comme la réindexation des pensions de moins de 2 000 euros sur l’inflation, la baisse des effectifs dans nombre de classes du primaire…, mesures Lire la suite…

9 mai: l’Éducation mobilisée avec toute la Fonction publique !

Les Lilas le 17 avril 2019 Toutes les organisations syndicales représentatives de la Fonction publique appellent, ensemble, les agent-e-s à cesser le travail et à manifester partout en France le 9 mai prochain pour refuser le projet de loi de transformation de la fonction publique. Un texte qui fait écho par certaines dispositions au projet de loi intitulé pour une école de la confiance confronté aux fortes mobilisations des personnels de l’Éducation mais aussi à celle des parents d’élèves. Le 9 mai prochain, les personnels de l’Éducation auront l’occasion de redire leur attachement au service public, leurs revendications de revalorisation Lire la suite…

11 avril: Encore une fois les retraités étaient mobilisés

On peut déjà recenser plus de 160 rassemblements et manifestations dans toute la France. Par exemple ils étaient 25 000 à manifester à Paris ou 3 000 à Marseille, plus d’un d’un millier à Bordeaux. Toutes ces initiatives expriment la colère des retraités.Le gouvernement, mais surtout Monsieur MACRON vont-ils rester sourds … dingues face à la colère de centaines de milliers de retraités ? Pour eux, 2 mois de pension en moins en 3 ans, et pour les riches des centaines de milliards d’aides diverses, cela est insupportable. Salariés et retraités ne supportent pas le dédain du président de la République. Lire la suite…

Avis de tempête…

Un vent libéral souffle sur le pays. Des lois bien mal nommées comme celle de l’École de la confiance ou de la Transformation de la fonction publique ne visent en fait qu’à répondre à l’objectif de réduction des dépenses publiques rendant l’accès aux biens les plus fondamentaux aléatoire et renforçant de fait les inégalités. Les promesses de campagne du président de gérer l’État comme une entreprise, d’externaliser des missions de services publics seraient-elles en passe d’être tenues ? Ce serait sans compter sur les vents contraires !Et ils soufflent fort comme le montrent les mobilisations des jeunes en faveur d’une transition écologique Lire la suite…