Interpellations abusives à Toulouse: le gouvernement doit faire respecter le droit à manifester

La FSU dénonce l’arrestation violente et abusive de deux de ses militants, Xavier Mouchard et Frédéric A, après une manifestation contre la loi Blanquer hier à Toulouse, alors même que ceux-ci venaient d’appeler à la dispersion de la manifestation. Aucune charge n’a été retenue contre eux ce qui était une évidence puisque ces interpellations arbitraires étaient totalement injustifiées.

Après les violences subies par la FSU et ses militant-es lors de la manifestation du 1er mai à Paris, après l’arrestation abusive d’Olivier Sillam (également militant de la FSU) à Nice, aujourd’hui ces interpellations toutes aussi abusives à Toulouse, la FSU exprime sa colère et son indignation face à des violences policières réitérées à l’encontre de ses militant-es.

La FSU s’est adressée au Premier ministre le 7 mai dernier pour lui demander des explications sur les événements survenus à Paris. Elle n’a reçu à ce jour aucune réponse.

Elle lui demande aujourd’hui, une nouvelle fois, que soit clarifiée cette attitude des forces de l’ordre à l’égard des organisations syndicales et de leurs militant-e-s et exige que cessent ces intimidations, ces violences et ces abus.

Les Lilas, le 22 mai 2019

Non classé